Categories

Accueil > Les enseignements > EPS, Association sportive & Section Basket > DES REGRETS...

DES REGRETS...

mardi 29 avril 2014, par L’équipe d’EPS     
[télécharger l'article au format PDF]

Une qualification au championnat de France UNSS s’obtient après un long parcours. Celui-ci constitue aussi une excellente préparation pour une telle compétition. Petit rappel :

-  Un titre de champion des Yvelines remporté après une victoire sur le fil contre la Celle Saint Cloud.
-  Un titre de champion d’Académie gagné après 3 belles victoires dont celle contre Courcouronnes qui menait de près de 15 pts à la pause.
-  Un titre de champion Inter-Académique suite à 2 victoires méritées contre les champions des Académies de Créteil et Paris.

A cette préparation s’est ajoutée notre participation de dernière minute à la coupe de France des lycées privés qui s’est déroulée à Maurepas à la fin du mois de mars. Une équipe s’étant désistée, nous avons pu effectuer 3 matchs avec un bilan positif : 2 victoires contre Avignon et Caen et une défaite contre le vainqueur de la coupe Loos.

Nous voici donc bien préparés pour rejoindre Salins les Bains dans le Jura et participer au sixième championnat de France de Basket de l’histoire de Dumont d’Urville.

Les garçons sont à l’heure ce mardi 8 avril devant le lycée avec leurs sacs et leurs musiques qui les accompagneront ces trois jours durant. Le groupe est gai, on sent que les garçons sont contents d’être ensemble et que nous allons passer un bon moment. La météo est avec nous, c’est toujours plus agréable d’effectuer un voyage sous le soleil. Les joueurs se répartissent dans les véhicules des deux enseignants accompagnateurs, un au revoir à Mme Bergeron et M. Travers qui sont venus les encourager et c’est parti.

Petite halte à Antony pour récupérer Joël, le jeune officiel qui représentera l’académie de Versailles à l’arbitrage et à la table de marque pendant la compétition.

Accueil chaleureux à Salins Les Bains, cette escapade Jurassienne constitue une première pour la totalité de nos lycéens. Découverte des 2 salles de basket l’une à côté de l’autre, qui accueilleront la totalité des rencontres de ce championnat à 12 équipes ; de la salle de restauration sur place, de la salle technique… L’organisation semble à la hauteur de l’événement.


Puis c’est le départ pour l’hébergement. Nous sommes logés au Fort Saint-André. Situé sur les hauteurs de la ville thermale de Salins-les-Bains ce fort Vauban du XVIIème siècle nous séduit immédiatement par son cadre enchanteur !

C’est une ancienne caserne qui assurait la surveillance des salines. Source de vie, ici l’eau jaillit du sol, gorgée d’un sel bienfaiteur. Salins les Bains doit dès le XIIIe siècle sa renommée et son pouvoir au sel qu’elle exploite et dont elle fait commerce, véritable « Or Blanc » de l’époque.

Rencontre entre histoire et modernité, ce site insolite perché sur un promontoire qui domine la vallée a su intégrer dans son environnement toutes les infrastructures nécessaires à l’hébergement de groupes et à la réussite d’événements. Les élèves sont logés dans deux gîtes indépendants intégrant cuisine et salle de bain. C’est vraiment confortable et charmant et ça change des habituels « Formule 1 » et « Première Classe » des zones commerciales, plus courants sur des championnats de France.

Le tirage est connu, 4 triangulaires de 3 équipes le lendemain. Les 4 premiers s’affronteront pour des ½ finales et finales pour les places de 1 à 4, les 4 deuxièmes pour les places de 5 à 8, les 4 troisièmes pour les places de 9 à 12.

Nous jouerons l’Alsace et le Nord le lendemain avec un premier match à 12h. Le match de foot Chelsea-PSG étant diffusé en ville le soir, on propose d’y accompagner les garçons. Mais ils préfèrent rester ensemble aux gîtes et profiter de chaque moment partagé. C’est bon signe…

Début de la compétition, nos adversaires du jour se rencontrent, Calais impose une défaite de 25 pts à Mulhouse…

A notre tour de rentrer dans la compétition. Les garçons sont concentrés et sur motivés. L’intensité imprimée ainsi que notre défense tout terrain paralysent un peu les joueurs de Mulhouse qui sont rapidement distancés. Ils reviennent à nos trousses dans l’assaut final mais on trouve les ressources pour l’emporter de 2 petits points.

Mulhouse ayant 2 défaites au compteur, nous sommes assurés de finir deuxième de la triangulaire et de jouer les places de 5 à 8, au pire…

2ème match de la journée contre Calais. Toujours la même détermination des garçons qui sont super motivés, très impliqués dans leurs responsabilités sur le terrain et dans l’application des consignes de jeu. Notre défense de zone épuise nos adversaires qui n’arrivent pas à l’attaquer, notre défense tout terrain nous donne des ballons faciles que nous convertissons rapidement. La motivation des garçons et la tournure du match transcende les capacités de nos élèves qui réalisent un 3ème quart-temps de rêve. Avec tout : la défense, la réussite… On démarre le dernier quart-temps de 8 minutes avec 18 longueurs d’avance…

Mais Calais est une belle équipe avec des ressources et des bons joueurs. A leur tour de nous proposer une défense tout terrain qui nous paralyse et qui leur permet de revenir au score petit à petit. Les joueurs ne paniquent pas mais quand ils recollent au score à quelques minutes du final, il y a de quoi être inquiet. La dynamique risque de s’inverser et le moral de nos troupes de sombrer.

Mais, il n’en est rien. Encore une fois, nos joueurs se surpassent et c’est sur la traditionnelle « planche-alley oup » de Tommy et Raphaël que le sort de la rencontre est scellé. Une magnifique victoire d’environ 10 pts qui nous permet de finir 1er de notre poule et de jouer une demi-finale le lendemain.

Une première journée magnifique et historique pour la section basket de Dumont d’ Urville. On se rappellera longtemps de ce mercredi 9 avril 2014. Un super cadeau des joueurs à M. Garot qui fête son anniversaire !



Demi-finale contre Aix en Provence : la première mi-temps est dans la lignée de ce que nous avons réalisé la veille. On fait déjouer nos adversaires qui s’énervent et qui arrivent à la pause avec 10 longueurs de retard.

La finale n’est pas encore dans nos têtes mais elle nous tend les bras… Malheureusement notre niveau de jeu s’effrite en deuxième mi-temps et nos adversaires jouent mieux, particulièrement dans le dernier quart-temps. On reste très optimiste car on fait jeu égal avec Aix et on sait qu’on est capable de bien gérer les fins de match. Mais Aix passe devant nous dans la dernière minute et les dernières décisions des arbitres ne nous permettent pas de disputer la victoire. Défaite illogique et assez injuste de 5 pts.

La pilule ne passe pas, les joueurs sont abattus. On y a tellement cru… Le moral est dans les chaussettes. Il va pourtant falloir jouer le podium contre Tours l’après-midi.

Petite finale donc pour aller chercher une 3ème place contre l’équipe de Tours. Pas de grands gabarits donc on peut penser qu’on va dominer à l’intérieur. Mais c’est un match à sens unique. Tours joue sur un nuage et récite son basket avec des circulations de balle et de joueurs huilées. La seule équipe du tournoi qui déjoue notre défense. Avec en outre une adresse qui annihile notre domination physique. Défaite logique de plus de 10 pts, bravo à Tours pour leur troisième place méritée.

Dans la finale, c’est Aix en Provence qui s’impose contre Villeurbanne…

On quitte cette compétition avec des sentiments partagés bien entendu. Car une 4ème place c’est très satisfaisant compte tenu du parcours réalisé et rappelé plus haut et des équipes présentes sur ce championnat de France : Aix-en Provence – Villeurbanne – Tours – Dax – Calais – Caen – Rodez – Mulhouse – Toulon – Le Havre – Lorient.

Mais sur ce tournoi, il y avait la possibilité de jouer une finale et sur une telle dynamique de victoire enclenchée le mercredi, pourquoi pas de l’emporter ?

En tout état de cause, l’énorme satisfaction, c’est d’avoir accompagné ces trois jours durant un groupe de 10 garçons au comportement exemplaire, sur et en dehors du terrain. Des garçons bien élevés, polis, bienveillants, agréables, courtois avec tous et très disciplinés.
Quelle satisfaction pour M. Garot et moi-même d’entendre les organisateurs nous répéter à longueur du tournoi : « Qu’est ce qu’ils sont biens vos élèves ». Un groupe de gars extras qui ont su transcender leurs capacités et hisser la motivation à la hauteur de l’événement.

Alors le plus gros regret que je nourris personnellement, c’est qu’après trois années passées à la section basket, 2 championnats de France, une sixième et une quatrième place ; la majorité de ces garçons qui sont en terminale quitteront le lycée l’an prochain.

Leur assiduité aux entraînements, leur implication, leur attitude au quotidien et sur le terrain constituent des qualités humaines qui sont des motifs de satisfaction sans équivalent pour un enseignant, pour un pédagogue, pour un entraîneur. Chaque moment partagé avec eux, les victoires comme les défaites ont été un vrai régal. Et ce que j’ai pu leur apporter, ils me l’ont rendu au centuple…

Quel beau métier…

M. Braun

Un remerciement sincère à M. Garot, notre porte bonheur durant cette compétition qui a comme toujours accompagné les élèves et ces riches moments de toute sa bienveillance et de son affection.

Les élèves :

Antoine MAURON TES
Tommy SEGOR TSTMG
Romain MARSAUD TBPC
Raphaël RAGUETTE TBPC
Josué DONDRA TBPC
Josué ZACHELIN 1STMG
Jérémy GONNEAU 1GA
Anatole SEARLE TES
Yhann MOKWA TBPC
Jordan MOUTTOU TSTMG