Categories

Accueil > Les enseignements > Langues & section européenne > Epreuves de langues vivantes au baccalauréat : série L, ES, S et (...)

Epreuves de langues vivantes au baccalauréat : série L, ES, S et STMG.

mardi 11 février 2014, par C. Joubert     
[télécharger l'article au format PDF]

RAPPEL DES NOUVELLES MODALITÉS DU BACCALAUREAT DE LA SERIE L

1/ Coefficients
LV1 : 4
LV2 : 4
Langue vivante approfondie (LVA) : 4
Littérature étrangère en langue étrangère (LELE) : 1

2/ Durée des épreuves

Épreuves  : À l’écrit
LV1  : 3 heures
LV2  : 3 heures
LVA  : 3 heures
(la LVA est intégrée à la LV1 ou à la LV2)

Epreuves : A l’oral
LV1 : 20 minutes
LV2 : 20 minutes
LVA : 20 minutes (la LVA se substitue à la LV1 ou à la LV2)
LELE : 10 minutes

3/ Structure des épreuves
Les épreuves de langues vivantes obligatoires, qu’elles soient fusionnées ou non avec la langue vivante approfondie, sont constituées d’une partie écrite et d’une partie orale respectivement notées sur 20. La note globale de l’épreuve est obtenue en faisant la moyenne de ces deux notes.
S’agissant de la langue vivante approfondie, l’épreuve est fusionnée à l’écrit avec l’une des deux langues vivantes obligatoires. À l’oral, la forme d’interrogation propre à la LVA se substitue à celle de la LV1 ou LV2.
L’épreuve de littérature étrangère en langue étrangère, qu’il s’agisse de la LV1 ou de la LV2, prend la forme d’une épreuve orale ponctuelle, notée sur 20 distinctement des autres épreuves de langue.

Pour cette série, l’articulation entre les différents oraux s’organise en fonction des choix faits lors de l’inscription au baccalauréat comme décrit ci-dessous :

LV obligatoire seule
Oral terminal
20 minutes
(10 mn préparation et 10 mn passage)

LV obligatoire seule + LELE
Oraux terminaux accolés
20 minutes + 10 mn
10 mn de préparation

LVA spécialité :
Oral terminal
20 minutes
10 mn de préparation

LVA spécialité + LELE
Oraux terminaux accolés
20 minutes + 10 mn
10 mn de préparation

3.1 Partie écrite des épreuves de langues vivantes obligatoires

L’intégration de l’épreuve de LVA au sein de l’épreuve de langue vivante obligatoire ne modifie pas la structure de l’épreuve écrite (compréhension + expression). Le ou les supports de l’épreuve de LVA sont ceux de la LV1 ou de la LV2. En revanche, une partie du questionnement s’adressera spécifiquement aux candidats en LVA.
La partie écrite de l’épreuve comprend deux sous-parties : la première sous-partie porte sur la compréhension de l’écrit et la seconde sur l’expression écrite.

- Première sous-partie : compréhension de l’écrit, notée sur 10 points.
Cette sous-partie prend appui sur un, deux ou trois documents en langue étrangère. Ces documents peuvent relever de différents genres (extraits d’œuvres littéraires ou d’articles de presse notamment) ; ils peuvent être informatifs, descriptifs, narratifs ou argumentatifs. Ils renvoient aux notions du programme sans exiger des connaissances trop spécifiques.

Certains documents peuvent comporter des éléments iconographiques.

- Seconde sous-partie : expression écrite, notée sur 10 points.
Elle est évaluée, selon la durée de l’épreuve, à partir d’une ou plusieurs productions correspondant aux niveaux de compétence suivants :

3.2 Partie orale des épreuves de langues vivantes
3.2.1 Partie orale des épreuves de langues vivantes obligatoires
L’évaluation de la partie orale prend la forme d’une épreuve ponctuelle. Le candidat présente à l’examinateur les documents qui ont illustré les quatre notions du programme étudiées dans l’année. L’examinateur choisit l’une de ces notions. Après 10 minutes de préparation, le candidat dispose d’abord de 10 minutes maximum pour présenter cette notion telle qu’elle a été illustrée par les documents étudiés dans l’année. Cette prise de parole en continu sert d’amorce à une conversation conduite par l’examinateur, qui prend appui sur l’exposé du candidat. Cette phase d’interaction n’excède pas 10 minutes.

3.2.2 Partie orale de l’épreuve pour la langue choisie comme enseignement de spécialité (langue vivante approfondie) en série L
Le candidat a choisi deux des notions étudiées dans l’année et a constitué pour chacune d’elles un dossier comportant deux documents étudiés en classe et un document de son choix qui illustre ou complète cette notion. L’examinateur choisit l’une des notions. Après 10 minutes de préparation, le candidat dispose de 10 minutes pour présenter son dossier et justifier ses choix. Cette prise de parole en continu sert d’amorce à une conversation conduite par l’examinateur, qui prend appui sur l’exposé du candidat. Cette phase d’interaction n’excède pas 10 minutes.

3.3. Epreuve orale obligatoire de littérature étrangère en langue étrangère
Cette évaluation s’effectue à la suite de l’épreuve obligatoire ou de l’épreuve de spécialité de la langue choisie par le candidat pour cet enseignement. Elle n’a pas de temps de préparation spécifique. L’examinateur indique au candidat, dès son entrée en salle de préparation, le choix de la notion pour l’épreuve obligatoire ou de spécialité ainsi que la thématique qu’il aura à présenter dans le cadre de l’épreuve de littérature étrangère en langues étrangère. Le candidat a choisi deux thématiques différentes étudiées dans l’année et a constitué pour chacune d’elles un dossier comportant deux extraits d’une ou plusieurs œuvres étudiées (roman, théâtre, poésie) auxquels le candidat a ajouté tout document qui lui semble pertinent pour analyser la réception de la ou des œuvre(s) : extraits de critique, adaptation, illustration iconographique, etc. Immédiatement après l’épreuve obligatoire ou de spécialité, le candidat dispose en premier lieu de 5 minutes pour présenter le dossier portant sur la thématique choisie par l’examinateur et pour justifier son choix de documents. Cette prise de parole en continu sert d’amorce à une conversation conduite par l’examinateur, qui prend appui sur l’exposé du candidat. Cette phase d’interaction n’excède pas 5 minutes. Le niveau attendu pour l’épreuve de littérature étrangère en langue étrangère est le niveau correspondant à celui de la LV1 ou à celui de la LV2.

« »
Bulletin officiel n°43 du 21 novembre 2013
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=74959

++++
RAPPEL DES NOUVELLES MODALITES DU BACCALAUREAT DES SERIES S, ES et STMG

1/ Coefficients par série
Séries ES et S
LV1 : 3
LV2 : 2
Série STMG
LV1 : 3
LV2 : 2

2/ Durée des épreuves

Séries : ES et S
Épreuves : À l’écrit
LV1  : 3 h
LV2  : 2 h

Épreuves : À l’oral
LV1  : 20 minutes
LV2  : 20 minutes

Séries : STMG
Épreuves : À l’écrit
LV1  : 2 h
LV2  : 2 h

Épreuves : À l’oral
LV1  : 20 minutes
LV2  : 20 minutes

3/Structure des épreuves
Les épreuves de langues vivantes obligatoires sont notées sur 20. Elles se composent d’une partie écrite et d’une partie orale respectivement notées sur 20 points. La note globale de l’épreuve est obtenue en faisant la moyenne de ces deux notes.

3.1 Partie écrite de l’épreuve de langues vivantes obligatoires
Cette partie de l’épreuve est organisée au mois de juin. Elle évalue l’aptitude à la compréhension de la langue écrite et à l’expression écrite.

- Première sous-partie : compréhension de l’écrit, notée sur 10 points.
Cette sous-partie prend appui sur un, deux ou trois documents en langue étrangère. Ces documents peuvent relever de différents genres (extraits d’œuvres littéraires ou d’articles de presse notamment) ; ils peuvent être informatifs, descriptifs, narratifs ou argumentatifs. Ils renvoient aux notions du programme sans exiger de connaissances trop spécifiques. Certains documents peuvent comporter des éléments iconographiques.

- Seconde sous-partie  : expression écrite, notée sur 10 points.
Elle est évaluée, selon la durée de l’épreuve, à partir d’une ou plusieurs productions.

3.2 Partie orale des épreuves de langues vivantes
Pour la LV1 et la LV2, l’évaluation de l’oral représente la moitié de la note totale du candidat.
L’oral de langue est évalué dans le cadre d’« épreuves en cours d’année (ECA).

La partie orale de l’épreuve comprend deux sous-parties : la première sous-partie porte sur la compréhension de l’oral et la seconde sur l’expression orale.

- Premier temps d’évaluation  : la compréhension de l’oral (LV1 et LV2)
Durée : 10 minutes (le temps d’écoute n’est pas inclus dans cette durée).

- Deuxième temps de l’évaluation  : l’expression orale (LV1 et LV2)
Durée : 10 minutes.
Temps de préparation : 10 minutes.
Le candidat tire au sort une des quatre notions du programme étudiées dans l’année. Après 10 minutes de préparation, il dispose d’abord de 5 minutes pour présenter cette notion telle qu’elle a été illustrée par les documents étudiés dans l’année. Cette prise de parole en continu sert d’amorce à une conversation conduite par le professeur, qui prend appui sur l’exposé du candidat. Cette phase d’interaction n’excède pas 5 minutes.

Voir en ligne : Bulletin officiel n°4 du 23 janvier 2014